La belle SUE le vaut bien !

C'est en 1997 que l'idée est venue aux New-Yorkais de vendre un squelette préhistorique aux enchères.

Et surtout, pas n'importe lequel : celui du Roi des dinosaures, le plus grand tyrannosaurus Rex découvert jusqu'à présent, prénommé Sue, comme la paléontologue à l'origine de sa reconstitution..

Avec ses presque 13 mètres de long et ses 4 mètres de haut à la hanche, le squelette est parfaitement impressionnant.

 «  L'enchère est à 8 millions 360 mille dollars ! À ma droite : 8 362 500 $ ! Une fois, deux fois, adjugé ! »

 Chez Sotheby's, une salle de vente réputée pour son sérieux et son sens de l'innovation, neuf acheteurs se sont affrontés âprement. Il faut dire que le fossile offert aux enchères était particulièrement exceptionnel.

 

L'heureux propriétaire de Sue s'est trouvé être le Museum Field of Chicago (grâce à un coup de pouce de ses partenaires privés, tout de même ! ) Toujours est-il que ce dinosaure en or continue de faire des heureux car il est exposé depuis, avec toutes ses dents.


Le Tyrannosaure vient en tête des listes des acquisitions

Un collectionneur californien a payé 276 000 $ pour un crâne de T-Rex en 2007.

En 2010, Paris a renchéri sur les ventes de specimens authentiques. La vente intitulée « Histoire Naturelle » a permis à tous les fossiles d'ếtre adoptés par des passionnés. Plus de 2,7 millions d'euros ont été dépensés pour les squelettes présentés.


 Les chiffres sont aussi gigantesques que les dinosaures eux-mêmes !


 1.3 millions d'euros pour la pièce maîtresse de cette vente, un squelette d'allosaure estimé à 800 000 euros. L'acheteur européen a été séduit par l'animal complet à 70 tout droit venu d'un chantier privé américain. Vieux de 150 millions d'années, il est bien conservé !

 97 000 euros : voilà le prix pour un jeune rhinocéros laineux. Son acquéreur, un collectionneur français, l'a offert en cadeau au Musée du Prince de Monaco. Un beau geste en faveur de la science et de la vulgarisation des connaissances.

 Enfin, 456 000 euros pour le plésiosaure, un dinosaure marin rarissime, qui s'est retrouvé propulsé au rand de vedette de la vente.

Ours des cavernes (22 350 euros), tigre à dents de sabre (60 750 euros), ammonite à coquille nacrée (72 000 euros), fossiles de crabes ou des trilobites (4000 euros) : les fossiles les plus anciens d'au moins 250 millions d'années, ne sont pas les plus chers !

 Et pour les collectionneurs à tout prix, certains fossiles un peu particuliers les feront tout autant rêver, sur Dinosaures & Volcans !

 

 

 

Diplodocusement vôtre !

 

L’équipe de Dinosaures et Volcans